Navigation -     Aller au contenu    Aller au menu    Retour à l'accueil     Aide    Plan du site     Contact    
Article vu 665 fois

Confinement, conseils pour les personnes déficientes visuelles

Voici un communiqué de l’association AVH.

1 - Le déplacement accompagné : mode d’emploi

Les personnes déficientes visuelles peuvent se déplacer accompagnées
En cas de nécessité pour motifs impérieux (ceux décrits dans l’attestation de déplacement dérogatoire), les personnes déficientes visuelles peuvent sortir accompagnées (tenir le voyant par le coude si nécessaire) à condition de disposer sur soi ainsi que le voyant :

  • • d’une attestation de déplacement dérogatoire remplie et signée (le voyant doit cocher la case 4 "déplacements pour l’assistance aux personnes vulnérables"), et indiquant l’heure.
  • • de sa carte d’identité,
  • • si possible d’un masque.

La personne déficiente visuelle pourrait également être amenée à montrer sa carte d’invalidité, il est donc préférable de l’avoir sur soi.

2 - Les ordonnances

Les ordonnances renouvelables périmées sont désormais renouvelables directement en pharmacie.

Afin de ne pas surcharger les cabinets médicaux et pour vous éviter un déplacement inutile, vous pouvez aller directement en pharmacie pour faire renouveler vos traitements chroniques, et ce même si votre ordonnance est périmée. Cette disposition exceptionnelle prise par le gouvernement est valable pour le moment jusqu’en mai 2020.

3 - Des gestes barrières encore plus importants...

Vous avez tous entendu parler des gestes barrières. Nous attirons votre attention sur le fait que pour les non-voyants et malvoyants ces précautions sont encore plus importantes car le toucher est pour eux un sens essentiel. Portez des gants, lavez-vous les mains le plus souvent possible, désinfectez les surfaces que vous pouvez toucher si possible (boutons d’ascenseur par exemple) et éviter de porter les mains à votre visage.

4 - Petits conseils à ceux qui voient...

En cette période, ceux qui voient peuvent certainement vouloir aider plus encore qu’à l’habitude et sont peut-être amenés à se poser plus de questions. L’association Valentin Hauy a créé ce petit guide dont le but est que voyants, non-voyants et malvoyants se sentent aussi bien que possible les uns avec les autres. Et avec un peu de compréhension mutuelle, il est simple d’y parvenir...
N’oubliez pas d’y ajouter les gestes barrière.

Consulter :le guide de l’accompagnant