Navigation -     Aller au contenu    Aller au menu    Retour à l'accueil     Infos brèves    Texte seul    Aide    Plan du site     Contact    
Article vu 360 fois

Notre machine à lire portative

"LIS Pour MOI" par A.C.I.A.H

Une Machine à lire portative, abordable, pour les personnes déficientes visuelles
Un projet de l’association ACIAH

Lis pour moi

Fonctionnalités
Contraintes
Analyse de l’existant
En résumé
Financement
Le porteur de projet : ACIAH
La presse en parle

Les machines à lire parlantes permettent de retrouver le plaisir de lire. Les machines à lire sont dotées d’une reconnaissance de caractères (OCR) permettant la lecture de tous vos documents, courriers dactylographiés, journal, livres, magazines, etc.

Ouuais sympa mais elles coûtent souvent cher (minimum 1200 euros ! voire beaucoup mais….beaucoup plus !)

C’est exact ! C’est pourquoi, nous nous sommes dit : pourquoi ne pas créer la nôtre pour rendre ce produit très abordable et pourquoi pas avec du logicie en open-source ?

On rêve ...

Avec l’aide de My Human Kit (des femmes et des hommes ultra sympas qui inventent, fabriquent et partagent des solutions d’aides techniques pour et avec des personnes en situation de handicap) et le soutien de ArianeGroup (vous savez, ces fous furieux de l’Espace avec la fusée lanceur de satellites Ariane 5…et bientôt 6 !), nous nous sommes réunis les 20, 21 et 22 Octobre 2020 pour initier le projet dans le cadre du Fabrikarium organisé par My Human Kit et ArianeGroup.

Et cela devient réalité

Un petit groupe de 8 personnes (1 Coordinatrice, 1 sur la programmation, 3 sur l’électronique, 3 sur le design-modélisation-impression 3D-decoupe laser) dont notre développeur Christophe LEVEQUE :

Au fabrikarium

Fonctionnalités principales :

  • Lecture audio sur un haut parleur
  • Lecture d’une page A4 multi-colonnne en langue française

Fonctionnalités secondaires :

  • Réglage du débit / de la vitesse de lecture
  • Réglage du volume sonore
  • Eclairage
  • Possibilité de mettre en pause
  • Pouton de mise en marche et de mise à l’arrêt
  • Prise de vue autofocus

Les contraintes :

  • Fonctionnement hors ligne : ne nécessitant pas de connexion internet
  • Portable : fonctionnement sur batterie
  • Facile à prendre en main : ne nécessite pas ou très peu de formation
  • Rapidité : 10 secondes d’attente maximum

Analyse de l’existant

Des solutions performantes existent déjà pour smartphone, par exemple l’application seeing-ai de Microsoft. Elles ne sont cependant pas satisfaisantes dans tous les cas, en effet :

  • Tout le monde ne dispose pas d’un smartphone ou ne souhaite pas en disposer car ils peuvent être difficiles à prendre en main, notamment pour des personnes âgées ou déficientes mentales et ce d’autant plus si celles-ci sont mal-voyantes.
  • Leur usage n’est pas forcément adapté dans le cadre d’école ou de centre d’accueil.
  • Les services utilisés ne fonctionnent généralement pas hors ligne et cela pose question par rapport au respect de la vie privée et à la divulgation possible d’informations sensibles ou confidentielles sur les serveurs des entreprises qui fournissent ces solutions.

Solutions commerciales :

Il semble d’autant plus pertinent de développer une solution "tout en 1" que ce genre de dispositifs est effectivement disponible dans le commerce, à des prix qui peuvent cependant paraître relativement élevés (à partir de 1200€…).

En résumé :

Le Fabrikarium a permis d’avancer sur de nombreux aspects mais nous n’avons pas eu le temps de recoller les briques ensemble afin de disposer d’un prototype complètement fonctionnel :

La fonction lecture basique en français était uniquement fonctionnelle. C’est pourquoi, nous avons beaucoup avancé.

De retour dans notre structure associative, Christophe, notre développeur ayant participé activement au Fabrikarium, reprend le projet quasiment de fond en comble.

La partie électronique est complètement repensée pour avoir une intégration maximale, le programme intègre des éléments d’intelligence artificielles (A.I),…l’apparence veut se rapprocher d’un appareil photo…

La Machine à lire « LIS Pour Moi » est maintenant capable de :

  • Lire un document dactylographié, peu importe sa structure, sa composition (colonne unique, multi-colonnes, tableaux), sa forme et sa position. C’est-à-dire que la feuille peut ne pas être parfaitement centrée et posée parallèlement à la Machine à lire.
  • Lire une affiche, un panneau indicateur, une carte de restaurant, …
  • Ses fonctions sont la capture de l’image, l’annulation, la lecture/pause, retour 5s en arrière, avance de 5s en avant, contrôle du volume et du débit de la voix.
  • Les voix (1 féminine et 1 masculine) sont pour le moment proches de la voix humaine.
  • La machine possède une batterie de 2600 mah, lui conférant une autonomie minimale de 8 heures. Elle peut être utilisée sur secteur (chargeur USB 5v – 2A).
  • Elle peut être fournie avec un objectif autofocus de 5 Mpx ou d’un objectif de 8 Mpx.

Et enfin, voici des images du prototype alpha en cours de développement :
Nous en sommes là pour le moment.
Maintenant, il faut voir, tester l’ergonomie, le boîtier, la taille des boutons.
La machine est assez compacte et légère (110mmx21mm hors objectif caméra pour 182 gr).

Nous devons voir encore la gestion de l’écran (plus pour des accompagnants...), l’interface.

Machine à lire-ACIAH

Il y a maintenant :

  • L’intégration (version alpha) électronique de la batterie (2600mah soit 8-12h d’autonomie),
  • De l’amplification,
  • De la gestion de la charge,
  • Du on/off,
  • D’une sortie jack standard
  • Et des commandes…

Au-dessus à droite : capture
Au-dessus à gauche : annulation.(ces 2 fonctions sont reprises sous l’écran LCD)
A droite de l’écran : les fonctions de lecture : lecture, pause, 5s en arrière, 5s en avant.
A gauche de l’écran : en haut et bas : volume plus, volume moins.
A gauche et droite : débit plus rapide, débit moins rapide.

Le port USB permettra plus tard de :

Récupérer sur clé le document
De faire les mises à jour…

Pour poursuivre le développement, au delà du prototype, nous avons besoin de votre soutien financier.

À quoi va servir le financement

Nous avons besoin d’un financement :

  • Pour finaliser la mise au point de l’interface et de l’électronique (fabrication du circuit imprimé) de notre Machine à lire "LIS Pour Moi".
  • Pour finaliser le design et l’ergonomie du prototype alpha.
  • Pour en fabriquer plusieurs afin de les faire tester et d’apporter les améliorations si nécessaire.
  • Et permettre à court terme sa commercialisation, la suite du développement de notre "LIS Pour Moi".
Financement Leader

Le projet est aussi soutenu par la Fondation Orange, la Fondation MAIF, la Fondation de France, le fonds de solidarité Grand ouest et l’entreprise Digital4Better ,
et tous les particuliers qui ont répondu positivement aux deux campagnes de financement participatif.

Qui est le porteur de projet

C’est l’association ACIAH

  • Une Association A.C.I.A.H qui porte déjà une solution d’accès au numérique pour tous : https://aciah-formations-informatiques-pour-tous.fr/
  • Cette solution est conçue d’abord pour les personnes en situation de handicap, notamment visuel, mais pas seulement, aussi pour les seniors.... et tout le monde, au vu de sa simplicité.
  • Nos actions se caractérisent par un fort accompagnement humain et motivant : une animatrice salariée et une équipe de bénévoles ;
  • ACIAH a développé en interne un outil d’auto-formation : des fiches pédagogiques rédigées différemment selon les utilisateurs (voyants ou non-voyants).
  • L’association assure l’accompagnement individualisé soit à domicile, soit par téléphone, y compris pour les non-voyants. Et a récupéré et fourni des ordinateurs reconditionnés, notamment à des enfants de familles défavorisées..
  • Les subventions accordées par de nombreux partenaires et les cotisations des adhérents financent dans la quasi-totalité les missions d’acccompagnement et le fonctionnement des Ateliers pédagogiques.
  • ACIAH est implantée dans les Pays de Loire, avec le projet d’essaimer dans d’autres régions.

Soutenez le projet avec l’entreprise Digital4Better et le Fonds de Solidarité Grand Ouest :
https://projets.solidaritegrandouest.fr/projects/aciah-la-machine-a-lire-lis-pour-moi

L’association est officiellement reconnue ESUS : Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale.
Les donateurs bénéficient d’une déduction fiscale de 66% . (Un don de 60 euros ne vous coûte que 20 euros).


La presse en parle

1 - Ouest-France du 15 décembre 2020

Oues-france 15.12.2020

2 - Le journal La Mée

3 - Le SRAE, Structure Régionale d’Appui et d’Expertise autour des déficiences sensorielles

4 - Presse-Océan du 18 décembre 2020 :

Presse-Océan-18-12-2020

5 - Campus des solidarités